samedi 27 décembre 2008

Les treize desserts


Cette année, comme c'est la coutume en Provence, j'ai décidé de présenter les treize desserts sur la table du réveillon. J'ai un peu revisité la tradition en introduisant quelques variantes car j'ai profité du fait que les traditions varient d'une région à l'autre. En fait, ce qui compte c'est que certains desserts soient présents sur la table, ceux là sont immuables, les autres peuvent différer. Je rappelle pour ceux qui ne connaîtraient pas trop cette coutume que ces dessert doivent être au nom de treize (d'où le nom!), être aussi présentés tous ensemble et en abondance et que chaque convive doit faire l'effort de goûter un peu de tout. Sinon, pour ceux qui doivent vraiment apparaître on cite : La pompe à huile (qui doit être rompue et non coupée !), les quatre mendiants (noix ou noisettes, raisins secs, amandes, figues sèches), les deux nougats (le blanc et le noir), mais aussi les dattes servies dans un récipient à part (le plus luxueux); Le reste étant constitué de fruits et de douceurs comme les calissons etc... En fait, j'ai joué sur la modernité en y associant des fruits exotiques, ce qui a donné un coté funky à cette présentation !

mercredi 24 décembre 2008

Joyeuses Fêtes !



Annabelle et Anatole souhaitent à tous leurs lecteurs et leurs lectrices d'excellentes fêtes de Noël ! Faites bonne ripaille et surtout évitez de nous manger même sous forme de foie gras !


vendredi 19 décembre 2008

La forêt enchantée


Fraîchement rentrés de vacances, nous avons décidé de nous attaquer à la décoration de la maison en vue des fêtes de Noël. Bon, nous n'avons pas eu besoin d'avoir recours à beaucoup d'imagination car la neige est tombée en abondance chez nous pendant notre absence ce qui rend le paysage alentour plutôt féérique. Nous sommes donc restés dans l'ambiance grand Nord version cabane de trappeur en décorant toute la maison avec des branchages de sapins et a grand renfort de pochoirs dans le thème de la nature sous la neige. Quand au sapin, cette année nous avons zappé le Nordmann pour un bleu du colorado aux reflets chatoyants, bien sûr issu de cultures gérées. Ici, c'est la forêt enchantée ! D'ailleurs les chats en sont babas et n'ont pas manqué d'y ajouter leur touche personnelle pas toujours du meilleur effet au goût des décorateurs !


jeudi 4 décembre 2008

La récolte des olives


Ils y a quelques semaines, nous avons récolté nos premières olives. L'un de nos oliviers avait fait quelques fruits, l'autre aucun ... Mine de rien la préparation de ses propres olives ce n'est pas du genre : je cueille et je mange ! loin de là ! Il faut tout d'abord, après les avoir ramassées, les faire tremper pendant plusieurs jours dans de l'eau fréquemment changée. Puis lorsqu'elles sont moins amères, bouillir de l'eau salée avec plein d'aromates et de l'ail et mettre celles-ci en pots pendants plusieures semaines. J'en suis encore à ce stade là. Après, normalement on prépare de l'huile d'olive avec du thym et tout le tralala, on met les olives à macérer et cela fait parait il d'excellents apéros ! Les personnes qui ont goûté leurs propres olives n'achètent plus celles du commerce. Pour l'instant je suis sceptique mais je ne manquerai pas de vous en tenir informés !

samedi 29 novembre 2008

Pumpernickel aux baies


Cela ne vous aura pas échappé, nous sommes en pleine préparation des festivités de Noël. Et pour vous, c'est surement l'occasion de tester tout plein de recettes avant de les présenter à vos invités mais aussi de faire des essais de préparation de tables de fête. Il y a l'école des "tradis" avec moult branches de sapins et pommes de pins mais aussi celle des "glam'" où tout doit briller à souhait ! En ce qui me concerne, je fais plutôt partie de la première catégorie, vous vous en doutez déjà ! C'est pourquoi, à cette époque, je ne manque jamais d'acheter le numéro de Coté Est. J'aime la profusion de décors enneigés comme dans les contes pour enfants et la déco style alpage ou Alsace façon forêts enchanteresses. J'ai dégoté dans le dernier opus une recette toute simple mais qui saura égayer toutes vos tables et en plus cela se mange après !

Pumpernickel au chèvre :

500 gr de pain pumpernickel en tranche
100 gr de chèvre
50 gr de canneberges séchées

Partager les tranches de pain. Découper des formes avec des emporte pièces. Tartiner de suite avec du chèvre frais. Poser sur un plateau puis décorer avec les canneberges.

jeudi 20 novembre 2008

Le beaujolais nouveau...


est arrivé !
Je pense que comme chaque année vous n'avez pu échapper à l'énorme mouvement médiatique autour de cette tradition que l'on retrouve partout en France et même à l'étranger. Le rituel du "Beaujeu" comme on dit chez nous, cela se fête en masse et à la "bonne franquette" entre amis.
Même si la qualité de ce vin est souvent contestable pour les puristes et amateurs de grands crus, nous on aime beaucoup et pour rien au monde nous ne dérogerions à la règle d'ouvrir une bouteille le jour de sa sortie avec une préférence pour la cuvée Duboeuf, lyonnais oblige ! D'ailleurs, à Lyon cela est fêté dignement, je me souvient de tentes montées autour de la place Bellecour où l'on pouvait assister à l'ouverture des réjouissances. Je ne sais pas si cela se fait encore car nous avons quitté la ville depuis pas mal d'années mais gardé la tradition de déguster ce vin accompagné d'une bonne rosette et quelques "gratons" quand on en trouve...


samedi 15 novembre 2008

Pancakes


Pour fêter leur 10 000ème visiteur, les oies ont choisi de faire des pancakes. En fait, séjour en Bretagne oblige, nous sommes depuis de grands amateurs de crêpes. Qui n'a pas cédé à la facilité de réaliser des crêpes lorsque le placard résonne tellement il est vide ! Nous n'avions jamais fait de pancakes, je me contentais d'en acheter des tout prêts. C'est bien sûr hyper simple à faire et délicieux quoique plus lourd que les crêpes, mais associé à du sirop d'érable, à l'Américaine, cela peut constituer un goûter très rassasiant !

Pancakes :

Pour 3 pers

185 gr de farine
2 cuil à café de levure
2 cuil à soupe de sucre en poudre
1 pincée de sel
2 oeufs
250 ml de lait
50 gr de beurre fondu

Mélanger la farine, la levure, le sucre et le sel et ajouter les oeufs. Fondre le beurre et verser dans la préparation ainsi que le lait. Mélanger de façon homogène. Couvrir et laisser reposer.
Dans une petite poêle bien chaude et beurrée, verser une louche de la pâte et cuire quelques minutes de chaque coté. Servir tiède avec du sirop d'érable ou de la confiture et même du chocolat !

jeudi 13 novembre 2008

Tisane tonique



J'ai profité des première gelées pour cueillir quelques baies d'églantier. Ces magnifiques fruits rouges vifs qui bordent la plupart des champs de nos campagnes sont un véritable concentré d'énergie. Cette plante médicinale chargée en vitamine C est utilisée pour prévenir les rhumes et les infections hivernales tout aussi réjouissantes ! Généralement utilisé en infusion, le Cynorhodon, aussi appelé "gratte cul" par les enfants farceurs à cause des petits poils qui garnissent l'intérieur des baies, peut s'associer a de multiples saveurs comme la pomme séchée, la cannelle ou les fleurs d'hibiscus. Bon, il faut faire attention lors de la cueillette car la plante se défend avec ses épines qui ressemblent à celles des rosiers. Sinon, nous nous sommes amusés à ouvrir chaque baie pour en retirer l'intérieur afin de pouvoir les faire sécher ensuite. Dans le genre galère, si vous n'appréciez pas quelqu'un, vous pouvez toujours le convier à cet exercice de style autour d'une tasse de thé. Les poils se collent partout et j'ai enfin compris le sens du terme "Gratte cul" ! Finalement si je comptais en faire aussi des confitures, je vais me limiter à une bonne tisane !



lundi 10 novembre 2008

Saucisses braisées au vin


Comme vous pouvez le constater, j'ai ressorti les bonnes recettes bien rustiques de saison. Et oui, la bonne diète Méditerranéenne est reléguée à plus tard, faute de légumes adaptés. Ce mélange plutôt sucré-salé est un pur bonheur pour les papilles et s'accommode très bien avec des pommes de terre cuites à l'eau. Inutile d'inclure cela dans un repas copieux, ce plat se suffit à lui même, vous pourrez le constater si vous tentez la recette !

Saucisses braisées au vin :

pour 4 pers

600 gr de saucisses assez grosses
500 gr de raisin blanc
20 cl de vin rouge
4 échalotes
30 gr de beurre
1/2 cube or
1 cuil à soupe d'huile d'olive
1 cuil à soupe de concentré de tomate
thym, poivre

Piquer la saucisse et la faire dorer dans l'huile. Ajouter les échalotes ciselées. Verser le vin et le laisser s'évaporer de moitié. Diluer le cube or dans 20 cl d'eau chaude, l'ajouter. Mettre le concentré de tomate puis le thym . Mijoter. Colorer les grains de raisin dans le beurre avec le poivre. Réserver les saucisses. Faire réduire le jus. Servir avec les raisins.


vendredi 7 novembre 2008

La reine des pommes


L'oie Annabelle est plutôt du genre à tenir ses promesses ! Aussi, comme j'ai recommencé à cuire des pommes pour cause de pleine saison, je vous livre aujourd'hui une de mes recettes de confiture, chose que je n'avais pas eu le temps de faire la saison dernière. Et comme elles ont aussi été testées par pas mal de gens, je suis sympa : je vais parler de celle qui a remporté tous les suffrages ! Bien sûr, inutile de chercher la complication, son originalité demeure dans le mélange des genres. J'ai voulu associer des saveurs typiques de la région. J'ai donc utilisé des pommes AOC des Alpes en leur ajoutant une note provençale typique : l'anis vert. Résultat, cette confiture a un avant goût de bonbon assez agréable en tartine ou à la cuillère pour les grands gourmands !

Confiture de pommes à l'anis :

1kg de pommes (des douces, sucrées et juteuses)
700 gr de sucre
1 citron
quelques graines d'anis vert

Eplucher les pommes et les couper en dés. Les mettre dans un saladier et verser le sucre ainsi que le jus de citron. Mouliner les graines d'anis. Mélanger et faire reposer quelques heures pour que le mélange prenne. Verser le tout dans une bassine, porter à ébullition. Cuire environ 20 mn (faire le test de l'assiette glacée). Mixer. Mettre en pots et fermer hermétiquement. Admirer la belle couleur dorée ! Conserver au frais.

lundi 3 novembre 2008

Le café de la lavande


Avec Anatole nous sommes plutôt rassurés car nous avons réussi à dénicher l'équivalent du resto "Chez Fuchs" en Provence. En effet, comme vous avez pu le constater nous sommes assez orientés "cuisine des terroirs". Aussi, lorsque nous nous sommes rendu sur les conseils de pas mal d'internautes et gens du pays à Lardiers, charmant village provençal, pour tester cet endroit, nous n'avons pas été déçus . D'abord, le lieu : un bistrot sans prétention et son lot d'habitués. La déco est kitch mais comme dirait Coffe "C'est pas la déco qui compte mais l'assiette !". De plus, l'absence totale de carte. Le patron vient vous annoncer les plats du jour au choix et c'est tout ! Ni le moindre aperçu de l'entrée et encore moins du dessert. Ah oui, j'oublie : il n'y a qu'un menu de dispo pour tout le monde. En ce qui concerne les vins, ceux ci sont à choisir sur une étagère.
Bon, passons à l'assiette! Force est de constater qu'ici on vous sert des produits de saison que l'on voit être préparés car la cuisine est ouverte sur la salle. Nous avons eu une orgie de lactaires, poivrons marinés et blettes en mezze. Pour le plat, impossible de passer à coté de la daube provençale cuisinée par la patronne. Et pour le dessert, des poires cuites au vin et un sublimissime gâteau au potiron !
Nous sommes sortis repus ! Bon, l'accueil n'est pas des plus chaleureux car le patron est du genre bougon mais ça on le savait déjà car c'est une figure de la région . Sinon, pour découvrir la cuisine du terroir provençal, cela reste une étape incontournable.

"Le café de la lavande" à Lardiers dans les Alpes de Haute Provence, vous ne pouvez pas le louper : c'est le seul resto du village !
Par contre, pensez à réserver !

mercredi 29 octobre 2008

Lake placid


1100 kg de déchets sauvages ! C'est le bilan de nos deux actions de nettoyage de la nature aux alentours des lacs de Manosque et d'Oraison.
Parmi ces déchets pas mal de perles dont une carcasse de voiture et une machine à laver le linge !
Je tiens à rappeler pour ceux qui l'ignoreraient encore qu'un produit utilisé quelques minutes puis jeté dans la nature peut mettre plusieurs milliers d'années à se dégrader. Pour exemple : le verre c'est 4000 ans (ceci pour les amateurs de la fameuse bière en bouteille verte dont de nombreux exemplaires ont été retrouvés), le plastique 100 à 1000 ans (les emballages de sandwiches c'est plus classe quand on les rapporte chez soi) et les canette 10 à 100 ans (Enjoy C...C... mais pas dans la nature !).
Voilà, c'était une aventure intéressante et surtout une approche plutôt réaliste pour les bénévoles qui pouvaient encore se poser la question de l'intérêt de ce genre de manifestation.

mardi 21 octobre 2008

Nettoyage de la Nature à Oraison



Nous avons choisi d'organiser notre second Nettoyage de la Nature en partenariat avec les centres E.Leclerc à Oraison. Sur la demande de volontaires et d'une association locale, notre choix s'est porté sur le lac de pêche des Buissonades, qui après visite des lieux, en a vraiment besoin ! Inutile de vous faire un descriptif de ce que nous avons trouvé au milieu de la faune et de la flore de ce coin plutôt paisible à cette époque ! En résumé, nous avons opté pour une demi-journée de travail intensif avec les bénévoles que nous espérons encore plus nombreux qu'à Manosque. Cela se passera ce Samedi dès 14 heures, le rendez-vous est donné au parking. Nous avons également prévu d'offrir un goûter aux participants ceci grâce à la contribution d'entreprises comme Les Comtes de Provence et leurs sublimes compotes, des thés Itéabio ou des tisanes Vert Tiges pour ne citer qu'eux. Nous installerons un stand sur le site afin de présenter des marques comme Terre d'Oc Créations (ceux qui font les cosméto bio de Nature et Découvertes) et des magazines tels que Futur e maison qui sont aussi nos partenaires.
Alors, si vous passez par là n'hésitez pas à nous rendre visite, nous n'aurons jamais assez de bras !


dimanche 19 octobre 2008

Pilons de poulet à l'américaine


J'ai toujours adoré le sucré-salé. Aussi, lorsque j'ai découvert cette recette originale et alléchante, je n'ai pas hésité. Celle-ci a l'avantage de réunir des ingrédients que j'affectionne tout particulièrement qui sont le ketchup et la sauce worcestershire (plus facile à écrire qu'à prononcer, isn't it ? ). Ce fut bien sûr un régal, le tout servi avec des pommes de terre en robe des champs et comme d'hab' hyper simple à faire !

Pilons de poulet à l'américaine :

Pour 4 pers

8 pilons de poulet
1 cuil soupe de sauce worcestershire
3 cuil soupe de vinaigre de vin rouge
3 cuil soupe de miel liquide
6 cuil soupe de ketchup
2 cuil soupe d'huile d'olive
1 cuil à café de piment de cayenne
sel

Mélanger la sauce worcestershire avec le miel, le vinaigre, le ketchup, l'huile, le sel et le piment. Enrober les pilons avec cette préparation et mariner 2 heures.
Puis faire griller les pilons en les tournant régulièrement. Les badigeonner en même temps du reste de la sauce.



samedi 11 octobre 2008

Escale en Vendée



Je vous propose de retourner un moment au bord de l'océan et de prendre une bonne bouffée d'embruns ! Je vous emmène sur les îles vendéennes le temps d'une promenade. Cet endroit, pour ceux qui connaissent, est vraiment magique et aurait pour peu des airs de voyages lointains. En effet, ma première impression sur place fut : "Cela me rappelle la Grèce, voire les Baléares !". Des petites maisons basses chaulées de blanc avec des volets multicolores, des ruelles calmes et escarpées et les fameuses roses trémières. Un véritable bonheur !
Sinon, toute escale ayant sa pause culinaire, je vous propose de goûter un dessert ancestral et ô combien délicieux : Le flan de millet. Une sorte de riz au lait version bio qui franchement a régalé nos papilles.



Le flan de millet Vendéen :

1 litre de lait bio
100 gr de millet
60 gr de cassonade ou sucre non raffiné
gousse de vanille

Mélanger le sucre et le lait dans une casserole. Ajouter la gousse de vanille fendue en deux. Porter à ébullition. Verser le millet et cuire jusqu'à ce que le mélange soit compact. Mettre dans un plat et au frais pendant quelques heures. Se déguste en tranches que l'on peut faire dorer dans du beurre mais ça c'est pas "light" du tout !

lundi 6 octobre 2008

Mangez des pommes !


Ici, en Provence, nous sommes en plein dans une des principales régions productrices de pommes. Il y a même une AOC. Aussi, lorsque nous avons vu que c'était la pleine saison de la récolte et qu'en plus certains vergers acceptaient que la clientèle fasse la cueillette moyennant une somme dérisoire du kilo de fruit, nous avons sauté sur l'occasion. En fait, c'est surtout pour avoir le plaisir de se promener au milieu des arbustes, de choisir ses pommes et respirer le puissant parfum de celles-ci. L'odeur m'a rappelé la Bretagne et ses effluves de pommes à cidre qui parfumaient toute la région au moment de la récolte. Nous sommes repartis contents avec nos quelques kilos (nous avons été petits joueurs!) et surtout, leur goût est incomparable ! En fait, c'est peut être la première fois, hormis en Bretagne, que je mange des pommes qui n'ont pas été stockées avant leur consommation et je peux vous certifier que leur saveur est sans égale !

samedi 4 octobre 2008

Escargots au roquefort


Je vous livre une de mes recettes préférée, le genre de celles qui récoltent l'unanimité une fois déposées sur la table et dévorées : La cassolette d'escargots au roquefort. Trouvée sur le net et inventée par un(e) génie, c'est l'occasion pour ceux qui, lassés par le sempiternel beurre d'escargot, voudraient innover un peu. Une fois prête, cette recette s'accommode très bien avec des frites car elle n'est pas sans rappeler un plat typique d'un pays du Nord ! Je vous laisse deviner lequel !

Escargots au roquefort :

4 douzaines d'escargots en conserve (des bons !)
3 échalotes
1 gousse d'ail
50 gr de beurre
1/4 litre de vin blanc sec
1 grosse tranche de roquefort

Rincer les escargots, les faire sauter dans le beurre. Mettre les échalotes hachées et l'ail écrasé.
Déglacer au vin blanc et poivrer.
Répartir dans des ramequins et recouvrir de lamelles de roquefort.
Gratiner au four et servir.


jeudi 2 octobre 2008

Muffins aux mûres et gingembre


Voilà, maintenant que tout s'est un peu calmé, je vais pouvoir rattraper mon retard culinaire. Bon, je vous épargnerais les recettes d'été non livrée qui sont archivées pour plus tard car je pense que vous aussi vous avez déjà échangé vos recettes light contre d'autres plus douillettes.
Ici, on trouve à peu près de tout dans la nature qui sait être généreuse à condition de la connaître. Aussi, lorsque les mûriers se sont retrouvés chargés en fruits, nous sommes partis avec nos paniers en faire provision. La récolte fut bonne et abondante ! Ayant une forte envie de muffins, j'ai donc utilisé celles-ci dans la recette en y ajoutant une pointe de gingembre frais. Inutile de préciser qu'il n'en est pas resté une miette !

Muffins aux mûres et gingembre :

150 gr de farine
75 gr de cassonade
4 cuil soupe de lait
1 oeuf
1/2 sachet de levure
50 gr de beurre fondu
quelques mûres
zeste de gingembre

Beurrer les moules en aluminium. Fondre le beurre et ajouter le lait et l'oeuf. Bien mélanger. Ajouter la farine, le sucre et la levure. Travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle soit lisse. Incorporer le zeste de gingembre puis les mûres délicatement. Verser dans les moules et passer au four quelques minutes. Attendre un peu avant de démouler.


lundi 29 septembre 2008

Mission accomplie !


Pour notre première action de "Nettoyage de la Nature" en tant qu'organisateurs. Tous les bénévoles présents sur le site nous ont permis de collecter plus de 600 kg de déchets en tous genres. Ceci malgré le temps glacial du début de matinée et un orage la veille qui a rendu le lieu plutôt boueux ! Nous avons tous bossé comme des chefs et avons été récompensés de nos efforts lorsque les canards, habitants des lieux, ont pu rejoindre le lac pour barboter sans devoir slalomer entre les bouteilles et diverses cochonneries. Nous avons clôturé cette action par un picnic très bucolique et des cadeaux ont été distribués à tous les participants. Nous ne pourrons jamais assez remercier nos sponsors qui ont fait que cette manifestation soit possible. J'en profite donc pour les citer : La Ville de Manosque, L'Occitane, Oliviers & Co, Kalibio, Terre d'Oc, Distilleries de Provence, l'Arbre Vert, Terre Vivante, Pom'Alpes, New tree, Panoply, Botanic, Bio-Soleil, La Maison Ecologique, Echo Nature, Habitat Naturel, La Hulotte sans oublier bien sûr les centres E.Leclerc qui étaient vecteur de cette action dans toute la France.
Par contre, je ne remercie pas ceux qui prennent la Nature pour une vaste poubelle, ça c'est moins cool ! Feraient ils la même chose chez eux ? J'en doute !

mercredi 24 septembre 2008

Appel aux volontaires


Comme j'en ai déjà parlé dans notre blog consacré à l'écologie, notre association "Green & Zen Bubbles" organise en partenariat avec les centres E.Leclerc une demi-journée de "Nettoyage de la Nature" ce Samedi 27 Septembre à Manosque. Nous avons obtenu également l'aide précieuse de sponsors tels que L'Occitane, L'Arbre Vert ou New Tree pour ne citer qu'eux. Grâce à cela , nous organiserons un picnic ainsi qu'un tirage au sort de lots à l'issue de la manifestation. Toute participation est bien sûre gratuite, de même un kit de Nettoyage sera fourni à chacun.
Rendez-vous au Lac de pêche de la forestière dès 9h00.
Donc, si vous habitez la région ou si vous connaissez des gens par ici, tout volontaire sera le bienvenu, même les enfants (des truc spéciaux ont été prévus pour eux !).
Je compte sur vous pour relayer le message et agir ensemble en faveur de l'environnement !


lundi 22 septembre 2008

Automne


Je pense que cela ne vous aura pas échappé, aujourd'hui c'est l'Automne ! Allez, on range les bikinis et on ressort sa panoplie de temps de grisaille. En ce qui concerne la cuisine, les trucs fraîcheur ce sera pour une autre fois car comme j'ai pris du retard pour cause de surcharge de taf, les petites recettes testées cet Eté resteront au placard. Je me vois mal vous proposer des trucs de plage maintenant. De toutes façon, nous, on s'est déjà mis aux plats plus rustiques. Finalement, chaque saison a son charme, n'est ce pas ?

mercredi 17 septembre 2008

Salade de pois chiches


Je profite des derniers rayons de soleil pour vous proposer cette recette plutôt estivale. Bon, on va tout de même pas attaquer les plats d'Hiver tout de suite malgré que le blizzard recommence à souffler dans les chaumières. En plus, cette salade tient plutôt au ventre donc il faut penser à faire du gras pour les premiers frimas. Enfin, je ne suis pas très sûre que vous allez grossir avec ce truc plus branché cuisine de bord de plage !

Salade de pois chiches :

Pour un ramequin

200 gr de pois chiches en boite
1 mini concombre
1 petit oignon rouge
olives noires
persil
1/2 poivron
1 tomate ou quelques tomates cerises
1 c. s. de jus de citron
1 c. s. d'huile d'olive
1 c. c. de cumin
sel et poivre

Rincer les pois chiches et les égoutter. Couper le concombre en lamelles, émincer l'oignon et ajouter aux pois chiches. Mettre les olives et les persil, puis le poivron en lamelles. Ajouter la ou les tomates. Dans un bol, mélanger le citron avec l'huile d'olive, le sel, le poivre et le cumin. Verser cette préparation sur la salade. Servir frais.


mercredi 10 septembre 2008

Pizza au mascarpone et jambon


Cette pizza m'a donné l'occasion d'acheter du mascarpone, que j'avais déjà goûté mais jamais cuisiné. Et oui, je sais, c'est l'époque des tests en tous genres ! En fait, j'ai failli tout le manger avant même de l'utiliser pour la recette tellement c'est bon et surtout tellement cela ressemble à de la crème fraîche hyper grasse à l'ancienne ! Bon, j'en ai néanmoins gardé, sur les conseils de mon foie et de ma balance ! Une pizza simple à faire et très onctueuse à déguster !


Pizza au mascarpone et jambon :

1 pâte à pizza
2 cuil à soupe de coulis de tomates
100 gr de jambon cuit
2 cuil à soupe de mascarpone
2 cuil à café de ciboulette fraîche
quelques olives noires
sel, poivre

Faire cuire la pâte quelques minutes au four. Puis la garnir de coulis, ajouter le jambon taillé en lamelles, déposer le fromage en l'étalant, saupoudrer de ciboulette finement ciselée. Saler et poivrer. Ajouter les olives.



lundi 8 septembre 2008

Tarte aux prunes et gingembre


J'aime, vous l'aurez compris, les recettes pas compliquées. Pour réaliser celle-ci, je n'ai eu besoin que d'un peu d'imagination et de quelques ingrédients glanés ici et là. En fait, j'avais acheté quelques prunes qui finalement se sont révélées franchement décevantes au goût donc j'ai décidé de les cuisiner. J'avais aussi rapporté du gingembre frais de notre escale à Lyon et j'ai vu sur internet que l'association avec les prunes était du genre pas mal. Aussi, j'ai bidouillé ce dessert qui finalement nous a plutôt régalé. Bon, c'est certain, ce n'est pas une recette de grand chef mais cela peut faire un bon goûter de saison.

Tarte aux prunes et gingembre :

1 pâte sablée
une dizaine de prunes
50 gr d'amandes en poudre
50 gr d'amandes effilées
1 morceau de gingembre frais
75 gr de cassonade

Faire cuire la pâte sablée seule pendant quelques minutes. Laver les prunes puis les trancher en deux. Au fond de la pâte, verser les amandes en poudre. Mettre les quartiers des prunes sur cette préparation. Râper du gingembre sur les fruits puis y ajouter le reste des amandes. Saupoudrer de sucre puis cuire encore quelques minutes.

Le plus des oies :

Un conseil : allez y mollo avec le gingembre car il faut aussi laisser le goût des prunes s'exprimer ! Oups, j'ai oublié : vous pouvez aussi mettre quelques raisins secs comme sur la photo !




vendredi 5 septembre 2008

Mangez sur le pouce !


Voilà un drôle de gadget qui m'a interpellée sur le net ! Cet accessoire imaginé par la designer Marion Pinaffo dans le cadre du concours "Dinning in 2015" proposé par DesignBoom, a vraiment de quoi étonner ! Avec ces bagues ornées de "branches", vous pouvez piquer bonbons, petits fruits ou autres gourmandises et les emmener partout avec vous ! Heu, à part prendre cela au second degré, j'imagine très mal le coté pratique de la chose. Vous vous voyez prendre le métro aux heures de pointe avec votre encas du jour piqué sur une bague ? Je vous laisse vraiment imaginer comment recycler cette invention ô combien amusante !

mardi 2 septembre 2008

Bananes plantain


Lors de notre séjour à Lyon, nous avons, fidèles à nos habitudes, fait une razzia chez Paris-Store. Mais en plus des achats de base, c'est à dire : épices, lait de coco et diverses douceurs, nous nous sommes attardés plus longtemps au rayon frais du magasin. Il faut reconnaitre que dans ce type de supermarché, il y a beaucoup de produits qui semblent un peu surréalistes pour les consommateurs occidentaux que nous sommes et il est souvent difficile de savoir comment accommoder ce qui est vendu, ceci même si les étiquettes sont traduites en Français. Il y avait néanmoins certaines choses que je voulais tenter, bon je suis restée sobre ! Je n'ai pas acheté des poissons séchés ! J'ai donc rapporté dans mon panier des bananes plantain, du Gingembre frais et de la Citronnelle fraîche en tige. Promis, juré, au risque de passer pour une ignare, je n'avais jamais cuisiné ces produits ! Le résultat est époustouflant ! Les saveurs sont fortes et raffinées et cela rehausse le goûts des plats.
Premier essai : les bananes plantains servies en apéro. Que du plaisir !

Chips de bananes plantain :

2 bananes plantain
huile de tournesol
sel, poivre

Eplucher les bananes, les plonger dans l'eau bouillante environ 30 mn. Les égoutter puis les couper en rondelles assez fines. Dans un wok, mettre environ 2 cm d'huile, la faire chauffer.
Faire frire les rondelles de bananes en les retournant. Les éponger sur du sopalin. Mettre dans un plat. Saler abondamment et poivrer. Servir tiède.

Le plus des oies :

Choisir des bananes ni trop mûres ni trop vertes. De même, certaines personnes les cuisinent dans de l'huile de palme à la place du tournesol.

jeudi 28 août 2008

Cherchez l'oie !

Juste avant de reprendre notre périple autour de la gastronomie, je vous propose un petit jeu autour des oies. Nous avons réalisé un petit film au Parc de la Tête d'Or à Lyon au milieu de nos congénères. Aussi, je lance le concours suivant : retrouvez parmi ces charmantes bestioles ô combien bavardes et gourmandes, Annabelle et Anatole !
Sont mis en jeu les lots suivants : 1er prix : un duvet d'oie ; 2eme prix : du foie gras d'oie ; 3eme prix : un confit d'oie ...
Je souligne néanmoins qu'aucun animal n'a été maltraité pendant le tournage de ce clip!
Faites vos jeux et que le/la meilleur(e) gagne !

video

mardi 26 août 2008

La rentrée des Oies



Voilà, après une petite pause consacrée à d'autres activités, les oies sont de retour ! Avec au programme plein de nouvelles recettes testées lors de ces mini vacances où elles ont retrouvé leur "Home sweet home" c'est à dire Lyon . Cette ville, en Août, c'est un peu comme Paris, un véritable rêve ! Alors que tout le monde avait rejoint le Sud, les non-conformistes que nous sommes avons profité pour remonter dans la grande ville. A nous les virées chez Starbuck's mais aussi au Parc de la Tête d'Or où il y a en ce moment une super exposition. D'ailleurs, nous en parlons ici dans notre nouveau blog exclusivement consacré à l'écologie !


vendredi 8 août 2008

Marchés de Provence








Lorsqu'on habite la région, aller au marché est somme toute une activité banale. On a besoin de fruits et légumes donc on va en acheter. Petit détail cependant, il y a peut être plus de manifestations et de produits qu'ailleurs. Aussi, j'ai voulu pour une fois laisser de coté mes préoccupations de parfaite ménagère et jouer aux touristes. C'est donc armée de mon appareil photo que j'ai sillonné l'un des marchés les plus importants de la région mais aussi le plus jet-set, goûts de luxe oblige. Et là, j'ai découvert des couleurs et moult détails que je passais outre auparavant. Les marchés de Provence c'est : des odeurs à gogo, des explosions de couleurs, des vendeurs typés... mais aussi : une foule compacte qui empêche parfois l'accès aux stands, des prix exagérément élevés, des produits pas toujours de qualité... Mais bon, que serait la Provence sans ses marchés ! Bonnes vacances à toutes si ce n'est déjà fait !


mercredi 6 août 2008

Rillettes au thon


J'ai trouvé cette recette dans le dernier Elle à table dans la rubrique réservée aux picnic qui sont toujours aussi tendance. L'ambiance étant bucolique à souhait et les photos champêtres et alléchantes, j'ai donc tenté cette préparation en la détournant pour un apéro autour d'un rosé bien frais. Le résultat est original et simplissime, en plus cela se rapproche de la cuisine du placard car qui n'a pas en permanence tous les ingrédients qui la caractérisent chez soi ? Allez on trinque...

Rillettes de thon :

Pour 4 pers

1 boite de thon au naturel
2 cuil à soupe de mayo
2 cuil à soupe de citron
3 cuil à soupe de ciboulette

Egoutter le thon et l'émietter dans un plat. Ajouter le citron, la mayo, la ciboulette, le sel et le poivre. Bien mélanger. Tartiner très frais sur des toasts.


lundi 4 août 2008

Merci les filles !


Même si elle n'a pas gagné, Annabelle s'est retrouvée dans le groupe de tête avec ses photos à l'occasion du concours organisé par la SNCF ( voir post précédent pour ceux qui comprennent rien à ce que je raconte !). Aussi, je voudrais remercier celles et ceux qui ont voté pour l'oie (voilà qu'elle s'exprime encore à la troisième personne !) Et comme Annabelle est du genre acharnée et que le concours dure encore quelques semaines, elle va retenter sa chance, toujours avec des trucs originaux car c'est sa marque de fabrique. Y en a vraiment qu' ont pas grand chose à faire !

mardi 29 juillet 2008

Votez pour Annabelle !


En ce moment, l'une de mes distractions préférée est de participer à toutes sortes de concours souvent complètement débiles du style : replacer un objet à sa bonne place pour gagner un tour du monde tous frais payés. Parmi ceux-ci, ce dernier étant un peu plus intelligent et créatif que les autres : le concours de photos de vacances originales sur le thème de la couleur des voyages sncf. J'ai donc participé cette semaine en envoyant mes plus belles photos hyper retouchées par mes soins dont celle qui illustre ce message. Aussi, pour avoir une infime chance de remporter un lot (je ne dis pas gagner car je ne place pas la barre aussi haute) il faut un maximum de votes des internautes. Et c'est là que vous les filles vous pouvez entrer en jeu en votant pour l'oie si bien sûr ces photos vous plaisent, car Annabelle n'est pas du genre tyran ! Parce que voyez vous, pour pondre ces photos, elle a du : passer des heures sur un outil de retouches photos auquel elle comprend rien au risque de devenir binoclarde, se loguer pour participer au concours en pleine canicule (ce fut l'effort du siècle), et faire enfin le tri parmi toutes ses photos (pire que la garde robe de Paris Hilton !). Voila, en plus cela vous donnera peut être l'idée d'y participer !
C'est ici

lundi 28 juillet 2008

Abricots au thym


La recette originale était à base d'abricots et de romarin, mais comme j'avais cueilli du thym en fleur à foison et que l'on retrouve souvent ce duo dans les confitures, j'ai fait une petite variante. De plus, cela permet de consommer un peu de fruits cuits ce qui n'est pas toujours évident en cette saison où les étals regorgent d'abricots savoureux que l'on hésite à dévorer autrement que frais. Ceci dit, ce dessert servi glacé peut agrémenter la plupart des picnic ou repas pris sur le pouce des vacances.

Abricots au thym :

Pour 6 pers

12 gros abricots
2 branches de thym
25 gr de beurre
5 cui à soupe de miel liquide

Ouvrir les abricots en deux et ôter les noyaux. Laver et sécher le thym. Faire fondre le beurre dans une sauteuse et y faire revenir les oreillons d'abricots quelques minutes. Ajouter le miel et le thym, couvrir et laisser mijoter doucement encore quelques minutes. Répartir les fruits dans des ramequins et arroser de miel chaud. Servir tiède ou glacé selon le goût.


vendredi 25 juillet 2008

Infusion glacée


Lorsqu'il fait chaud, tout le monde aime se délecter de boissons rafraichissantes. Bien sûr, acheter des sodas, ça, c'est la solution la plus pratique, mais bon... Des truc remplis de cochonneries et saturés en sucres c'est pas l'idéal pour la santé et la ligne de sylphide. Il y a toujours la solution de l'eau plate mais c'est pas vraiment fun à force ! Donc, lorsque j'ai découvert cette recette fraîcheur dans un magazine de déco, je me suis dit "cool... Je vais enfin pouvoir utiliser la verveine du jardin, qui entre nous était plus là pour parfumer et faire joli ! " En plus, l'avantage de cette préparation c'est que vous pouvez aussi la faire version "light" c'est à dire non sucrée pour les plus extrémistes. Pour ma part, j'ai ajouté des blocs de sucre de canne non raffinés achetés chez Paris-Store, cela rajoute une note de réglisse au mélange.

Infusion glacée de verveine :

1 litre d'eau
1 citron bio
quelques feuilles de verveine fraîche
cassonade

Faire bouillir l'eau, retirer du feu. Mettre à infuser les feuilles de verveine quelques minutes selon le goût. Mettre dans un pichet des rondelles de citron et du sucre. Verser l'infusion en touillant pour faire fondre le sucre. Laisser refroidir puis mettre au frais. Servir glacé.

Le plus des oies :

Vous pouvez aussi filtrer les feuilles de verveine avant de verser dans le pichet si vous voulez que le goût du citron ressorte plus que celui des la plante.


mercredi 23 juillet 2008

Lassi de concombre


Cela faisait un moment que je voulais tenter une recette de Lassi. Cette boisson lactée originaire d'Inde a vraiment de quoi séduire lorsqu'il fait un temps de canicule et que normalement la faim est un peu mise de coté. Cela permet de se désaltérer mais aussi de consommer des fruits ou des légumes mixés nécessaires à notre équilibre alimentaire. Et puis comme j'avais une cargaison de concombres je n'ai pas hésité. La recette m'a beaucoup plu et en plus c'est fastoche, alors que demander de mieux ...

Lassi de concombres :

1 concombre
2 yaourts grecs
1 cuil à soupe d'huile d'olive
1 cuil à soupe de menthe ciselée

Peler le concombre, le détailler en petits dés en otant les pépins. Dans un blender, le mixer avec les yaourts, la menthe et l'huile. Saler et poivrer. Servir glacé.




mercredi 16 juillet 2008

Escale au pays Basque


Même si cette recette n'est pas Basquaise à l'origine, les ingrédients qui la composent sont typiques de la région. Ce petit coin de France a un charme fou, que ce soit pour ses paysages, ses maisons traditionnelles blanches et rouges ou sa gastronomie savoureuse et typée. Aussi, lorsque j'ai découvert cette recette plutôt sympa, cela m'a donné l'occasion de me remémorer les moments passés là-bas en achetant des ingrédients tels que le piment d'Espelette ou l'Ossau Iraty (délicieux avec la confiture de cerises noires). Et puis, comme nous adorons les pâtes et que je cherche toujours des façons originales de les agrémenter, pour moi c'est le top !

Pâtes à l'Ossau Iraty :

Pour 4 pers

500 gr de pâtes
2 citrons non traités
1 oignon nouveau
20 olives noires dénoyautées
150 gr d'Ossau Iraty
4 cuil à soupe d'huile d'olive
1 pincée de piment d'Espelette
Sel, poivre

Cuire les pâtes à l'eau bouillante salée. Râper le zeste des citrons. En prélever trois rondelles et les découper en morceaux. Ciseler le blanc et la tige tendre de l'oignon. Hacher les olives. Couper le fromage en dés. Chauffer l'huile dans une poêle. Ajouter l'oignon et le sel. Faire fondre quelques minutes. Ajouter le zeste des citrons, les olives, le piment. Mijoter à feu doux.
Verser les pâtes égouttées et mélanger. Ajouter le fromage. Mélanger en saupoudrant de poivre.

Le plus des oies :

Par temps de canicule, cette préparation peut servir de bonne base pour improviser une salade de pâtes.

dimanche 13 juillet 2008

Guacamole Caramba suite ...

Il y a quelques mois, j'avais participé à un concours organisé par Géant Vert via Elle à table et Cuisine TV. Le but : inventer une recette avec au moins un ingrédient de la marque citée au dessus, le tout étant présidé par le branchissime chef Gontran Cherrier qui officie sur Cuisine TV. J'ai donc envoyé ma recette du Guacamole Caramba ! que je vous ai déjà livrée avec du maïs Géant Vert. Après, bon ... je n'y ai plus pensé du tout. Sauf que depuis quelques temps je recevais le magazine Elle à table sans m'être abonnée. J'ai inventé toutes les hypothèses possibles sans penser une seconde aux suites de ma participation. Et voilà qu'Anatole découvre par hasard que ma recette avait été sélectionnée et est passée sur le petit écran réalisée par le chef Gontran. Annabelle n'en peux plus de se gargariser même si elle a pas gagné, l'oie l'est toute fière !

Pour voir le reportage c'est ici...

jeudi 10 juillet 2008

Lavandes en fleurs



Ici en Provence, c'est la pleine floraison des lavandes. Les champs s'étendent sur des kilomètres, cela fait de superbes taches violettes au milieu de la verdure. Sans parler de l'odeur délicate et du son omniprésent du bourdonnement des abeilles occupées à butiner. Je ne pouvais pas, face à cette opulence, ne pas réitérer ma recette de crème brulée à la lavande. Avant, lorsque j'étais citadine, j'utilisais de l'huile essentielle dans cette recette. Maintenant, j'ai opté pour la version authentique surtout que les lavandes de mon jardin sont complètement bio et garanties sans pesticides. Résultat, et ce pour comparer, j'ai été surprise par l'intensité du goût, moi qui étais sceptique. Finalement la fleur suffit largement, mais bon si vous n'avez que des HE vous remplacez celle-ci par une ou deux gouttes selon vos préférences.

Crème brulée aux fleurs de lavande :

Pour 4 ramequins

20 cl de crème liquide
2 oeufs
50 gr de sucre
4 cuil à soupe de cassonade
1 cui à café de fleurs de lavandes

Porter la crème à ébullition. Plonger les fleurs et laisser infuser quelques minutes selon l'intensité voulue. Dans un récipient, mélanger les oeufs avec le sucre jusqu'à obtenir une consistance mousseuse. Filtrer les fleurs puis incorporer la crème . Mettre dans des ramequins puis cuire au four jusqu'à ce qu'une croûte se forme et que le dessus soit doré. Mettre au frais. Au moment de servir, napper de cassonade puis passer au chalumeau.


jeudi 26 juin 2008

Clafoutis aux abricots


Après avoir dévoré moult clafoutis aux cerises (c'est mon truc ! pas d'été sans clafoutis aux cerises !); Je suis passée aux abricots. Bon, il y avait aussi une raison plus prosaïque, ceux que j'avais acheté avaient plutôt grise mine et leur saveur n'était pas mieux. J'ai donc décidé de les cuire sous forme de diverses recettes dont celle-ci. Et puis, l'association abricots-amandes est assez harmonieuse puisqu'on la retrouve aussi dans les confitures. Finalement, ce clafoutis était pas mal du tout et cela change un peu de celui avec les cerises.

Clafoutis aux abricots et amandes :

Pour 6 pers

500 gr d'abricots
2 oeufs entiers + 1 jaune
75 gr de sucre
75 gr d'amandes
1 sachet de sucre vanillé
100 gr de farine
20 cl de lait
20 cl de crème liquide
beurre
sucre glace

Rincer les abricots puis retirer leurs noyaux. Les disposer dans un plat préalablement beurré.
Mélanger les oeufs avec le sucre et le sucre vanillé, fouetter jusqu'à obtenir une consistance mousseuse. Ajouter la farine puis diluer avec la crème liquide et le lait. Mettre les amandes. Verser sur les abricots. Cuire au four jusqu'à ce que le clafoutis soit doré. Laisser refroidir puis décorer avec du sucre glace.

Le plus des oies :

Avec une glace à la vanille c'est top !




mardi 24 juin 2008

Chermoula


En cette saison, tout le monde a des envies de fraîcheur, ce qui est un peu normal au vue des températures. J'ai choisi cette salade originale car elle donne déjà un avant goût de vacances et d'exotisme. L'origine de cette recette est Marocaine et fleure bon les épices des souks. De plus, comme c'est l'époque des carottes nouvelles et qu'il y a de la coriandre et du persil à profusion dans mon jardin, je n'allais pas passer à coté de ce cocktail détonnant riche en vitamines et plein de saveurs.

Chermoula de carottes :

Pour 6 pers

1 kg de carottes nouvelles
4 gousses d'ail frais
1 citron
1/2 bouquet de coriandre
1/2 bouquet de persil
2 cuil à café de cumin en poudre
1 cui à café de paprika
6 cuil à soupe d'huile d'olive
Sel, poivre

Peler et couper les carottes, les faire revenir dans l'huile d'olive. Ajouter l'ail pilé ainsi que le jus de citron et les épices. Cuire en mélangeant sans cesse. Saler, poivrer. Réserver dans un récipient. Ciseler le persil et la coriandre et mélanger. Servir tiède ou très frais.


samedi 21 juin 2008

C'est l'Eté



Je profite de l'arrivée de l' Eté pour vous offrir cette photo d'un champs de coquelicots en fleurs. En ce moment, cela foisonne dans le Lubéron. Les tempé' devenant plus clémentes, on peux enfin sortir les jupettes à fleurettes, les vernis flashy pour des pieds en liberté, le bikini tout mini (ça c'est plus risqué) et point de vue culinaire, on peux aussi donner libre cours à son imagination car il y a de tout sur les étals. Pas d'excuses pour ne pas cuisiner ! Et bientôt, pour rester fidèles à la tradition on fera même pêter une nouvelle bannière ! C'en est trop, je retourne lézarder sur ma chaise longue, car l'Eté c'est aussi la saison de prédilection de la paresse !



jeudi 19 juin 2008

Annabelle aux fraises


Après tout un hiver passé à fabriquer des confitures de pommes de toutes sortes (promis... juré... je vous donnerais prochainement quelques recettes !); Je me suis occupée des fraises car entre nous, c'est de loin ma confiture préférée. Par contre, c'est beaucoup moins facile à réaliser que celles aux pommes à cause du manque de pectine. Comme je suis contre l'utilisation des sucres gélifiants et que je me voyais mal bidouiller des mini sac de noyaux de pommes avec du tissus, j'ai donc opté pour la version light à déguster plus rapidement. En plus, j'ai ajouté une touche d'originalité avec quelques feuilles de Basilic frais pour une note poivrée. Inutile de vous préciser que j'ai choisi des fraises Espagnole, j'allais quand même pas mettre des Guariguettes où des Mara des bois !




Confiture de fraises au Basilic :

1 kg de fraises
650 gr de Cassonade
1 jus de citron
quelques feuilles de Basilic

Laver les fraises et les équeuter, les couper en morceaux puis les mettre dans une bassine. Verser la Cassonade, mélanger, puis ajouter le jus de citron. Réserver quelques heures.
Porter le mélange à ébullition puis cuire à feu doux jusqu'à ce que la confiture se fige sur une assiette. Retirer puis ciseler les feuilles de Basilic dans la préparation, mélanger. Mettre à chaud dans des pots préalablement stérilisés. Les retourner pour la pasteurisation. Puis les ranger dans un coin frais . Consommer rapidement.


vendredi 6 juin 2008

Eat natural


Lors de ma dernière virée dans mon Monop', lieu de toutes les tentations, je suis tombée en arrêt devant un stand de drôles de barres de céréales hyper fashion. Un packaging sympa, un ton léger et régressif, un peu dans le style de Michel et Augustin voire de Lush pour ceux qui connaissent. En fait, j'achète rarement des barres de céréales même si à la base j'aime tout ce qui est mélange de graines. Je trouve la plupart des barres vendues dans le commerce insipides, elles donnent même envie de se jeter sur le premier paquet de gâteaux bourré de cochonneries venu. Mais comme j'aime tout ce qui est nouveau et tendance et comme aussi c'était en promo, j'ai rempli mon caddie de ces petites barres. Et bien, pour tout vous dire je n'ai pas été déçue ! J'ai illico foncé en racheter. Ces barres là sont un pur délice et calment les petits creux sans problème car elles sont légèrement plus grosses que nos Françaises. J'ai voulu en savoir plus et je suis allée sur leur site. Là, je me suis rendue compte que ce qui était vendu chez Monop' n'était rien comparé à ce qu'ils proposent en Angleterre. Des tas de parfums et d'assemblages de noix diverses et toujours ce ton super marrant. En plus ils communiquent à fond dans le Bio donc cela ne gâte rien ! Le plus difficile maintenant sera d'en retrouver car je ne suis pas sûre qu'ils suivent ce produit.
Pour vous mettre l'eau à la bouche c'est ici

samedi 24 mai 2008

Fête de la Nature


Juste pour vous signaler en passant que ce week-end c'est la Fête de la Nature. Après la journée de la Terre puis celle de la Biodiversité et j'en oublie tellement il y a moult occasion de fêter tout un tas de truc. C'est au tour de la Nature d'être au sommet de l'affiche, ceci permettant aux Français de découvrir des sites en compagnie de professionnels ou bénévoles. Leur objectifs étant de protéger, gérer, embellir et veiller au maintien de la diversité de la Nature. Aussi plein de manifestations dans les régions sont organisées afin que les participants puissent renouer des liens forts avec la Nature et ainsi avoir de nouveau envie de la préserver.

Les infos sont ici.

Brownies aux Cranberries


J'ai voulu un truc qui change du traditionnel Brownie aux noix de Pécan, et j'ai trouvé que l'association chocolat - cranberry se combinait à merveille. J'ai donc tenté ce brownie en lui ajoutant une note colorée. En ce qui concerne cette petite baie originaire des contrées du Nord, c'est un trésor de vitamines et de bienfaits. C'est l'alliée par excellence des femmes, idéale contre certains désagréments que vous avez toutes au moins une fois connu (celles qui ne comprennent pas de quoi je parle, vous pouvez m'écrire je vous expliquerais !). Quant à ce dessert, celui ci est très fort en chocolat, donc bien sûr si vous préparez vos vacances à la plage vous zappez !

Brownies aux Cranberries :

Pour 6 pers.

200 gr de chocolat noir amer
150 gr de Cranberries sechées
150 gr de beurre
150 gr de sucre
3 oeufs
75 gr de farine
Sucre glace

Fondre le chocolat avec la beurre. Verser dans un plat puis ajouter le sucre, les oeufs et la farine. Mélanger de façon homogène puis ajouter les cranberries. Beurrer un moule. Verser la préparation en lissant sa surface. Cuire au four environ 10 à 15 mn. La pâte doit rester moelleuse. Laisser refroidir puis démouler et verser du sucre glace dessus. Découper en carrés de 4 cm de coté.


mardi 13 mai 2008

Jeux interdits



En ce moment sur le net, c'est la grande vogue des Générateurs. Pour ceux qui ne connaissent pas déjà, ce sont des petites fantaisies qui servent à agrémenter les moments où l'on préfère buller que bosser au boulot, le tout bien sûr dans le dos de la hiérarchie. Au programme, des options toutes les plus subtiles les une que les autres comme : sa bobine sur un mag TV, je me retouche façon star des shooting (résultat je me trouve trop moche en réalité !) ou bien j'adopte un personnage virtuel (mais j'arrive pas à m'en servir ! cette fois c'est mon QI qui déprime). En fait, tout cela a de quoi vous occuper des heures, c'est le royaume de l'inutile, mais bon, faut bien rigoler de temps en temps.


Un bon outil parmi d'autres : http://generatorblog.blogspot.com/